Belleville

Temps collectifs de réflexion et autoformation

imprimer
* *

Ces conférences/projections-débats peuvent traiter directement de la question du développement ou l’aborder en filigrane par des thèmes périphériques.

L’association a entrepris dès 2009, à l’occasion d’une réunion publique, une réflexion avec les participant-e-s sur les notions de développement/sous-développement en présence de l’anthropologue Emmanuel TERRAY. L’analyse critique des notions de “développement/sous-développement”, appréhendées sous un angle historique, économique et politique, a permis une réflexion sur les conditions qui ont historiquement prévalu au "développement" et les facteurs du "sous-développement", avant d’envisager quelles pouvaient être les voies de sortie du "sous-développement" et le rôle des migrants dans cette perspective...

PDF - 151.9 ko

Téléchargez le compte-rendu de la réunion "Développement/sous-développement"




La réflexion s’est ensuite poursuivie à l’occasion de conférences/projections-débats thématiques sur :

  • L’accès à l’eau dans les pays en développement. Organisé autour de la projection d’un documentaire sur l’accès à l’eau au Burkina-Faso et au Niger, le débat a eu lieu en présence de Mohamed Larbi BOUUGUERRA, chimiste, spécialiste des pollutions environnementales et de Moussa DIOP, sociologue. Il a permis d’appréhender la question de l’eau sous plusieurs angles : évolution des politiques publiques et des politiques internationales, disponibilité, accessibilité et qualité de la ressource, pollutions environnementales et impact sanitaire, blocages "sociologiques"...

  • La souveraineté alimentaire et l’agroécologie , projection-débat autour du documentaire de Marie-Monique ROBIN “Les moissons du futur – Comment l’agroécologie peut nourrir le monde”, en présence de la réalisatrice.

  • Les dangers des OGM, thème abordé à partir de la projection du documentaire “Tous cobayes” de Jean-Paul JAUD, en présence du réalisateur.

  • L’agroécologie en Afrique, projection-débat autour de la découverte du Centre sahélien d’agroécologie (CSFRA) et de l’interview filmée de son fondateur, Oumar DIABATE suivi d’un échange sur le projet de jardins collectifs agroécologiques au Mali, co-porté par Apiced et l’association Bantindjouba.

  • La condition des femmes dans le monde, projection-débat autour du documentaire de Michel CROZAS “Paroles de femmes africaines” avec la participation de Corinne MELIS, militante féministe, permanente de l’ONG “Quartiers du monde”.

  • La crise de la dette, projection-débat autour du documentaire de Jean-Pierre CARLON “Le salaire de la dette”, en présence de Damien MILLET, porte-parole du CADTM-France (Comité pour l’abolition de la dette du Tiers-monde).

  • L’état de la société malienne appréhendée à partir d’un koteba (comédie satirique) “Ala te sunogo (Dieu ne dort pas)” de Jean-Louis SAGOT-DUVAUROUX, suivi d’un échange avec l’auteur et la troupe.

  • L’islamisme radical au pouvoir dans le nord du Mali : quelles conséquences pour les populations ?, projection-débat autour du film “Timbuktu” d’Abderrahmane SISSAKO.

  • Le réchauffement climatique dans les pays du sud, projection-débat autour du documentaire de Geert DE BELBER “De plein fouet - Le climat vu du sud”, en présence d’Eric GULYARDI, climatologue et océanographe, membre du GIEC, et Serge JANICOT, climatologue, spécialiste de la pluviométrie au Sahel.

  • ...

* *
Mentions légales
Plan du site