Belleville

Appui aux travailleurs/ses migrant-e-s et accès aux droits

imprimer
* *

APICED inscrit son intervention dans une démarche holiste prenant en compte la singularité des histoires individuelles et la position des groupes sociaux dans le système sociétal, ces deux dimensions étant nécessairement liées dans le projet de transformation sociale et d’émancipation qu’elle porte.


Les actions d’accès aux droits proposées par Apiced s’adressent aux travailleurs et travailleuses migrant-e-s francilien-ne-s des milieux populaires, régulièrement installé-e-s sur le territoire régional.

Touché-e-s de plein fouet par les effets d’une économie structurellement en crise, par l’impact des politiques d’austérité budgétaire sur les services publics et le secteur associatif qui leur venaient traditionnellement en appui, par la généralisation des plateformes téléphoniques et du numérique dans les organismes sociaux, la réorientation des politiques publiques sur de nouveaux publics prioritaires, ces populations – souvent invisibles - se retrouvent progressivement au ban d’une société de plus en plus excluante.

Une permanence téléphonique d’accueil et d’information

Cet accueil téléphonique permet de répondre aux demandes de renseignements qui ne nécessitent pas de recevoir les personnes ou de réorienter celles dont l’association ne peut satisfaire les demandes vers des structures partenaires. Elle est aussi le lieu d’un pré-diagnostic qui permet d’identifier les difficultés de la personne qui s’adresse à la structure et de préparer les rendez-vous ultérieurs.

L’association reçoit en moyenne une quinzaine d’appels par jour, soit environ 3 000 appels par an.
_

Un accompagnement socio-administratif et juridique individualisé

Destiné à des personnes qui ont réglé la question de la régularisation, première difficulté - et non des moindres ! - à laquelle se confrontent les migrant-e-s à leur arrivée en France, leurs conditions de vies restent marquées par la précarité, même après de nombreuses années passées sur le territoire national : conditions de travail déplorables dans des emplois faiblement qualifiés avec des niveaux de rémunérations très bas et des contrats de plus en plus précaires, absence ou mauvaises conditions de logement, multiplication des situations de non-accès aux droits les plus élémentaires, fréquence des situations de difficultés scolaires et éducatives, accroissement des problèmes d’endettement, difficultés à stabiliser administrativement le séjour avec un accès de plus en plus difficile à la carte de 10 ans et au regroupement familial, fréquence des refus d’acquisition de la nationalité…


L’accompagnement proposé par l’association s’appuie sur une approche globale et un diagnostic approfondi prenant en compte les différents aspects de la vie de la personne et la complexité de chaque situation individuelle, avec une méthodologie d’intervention basée sur un accompagnement global de type socio-administratif et juridique.


Réalisé par des juristes, l’accompagnement a lieu sur rendez-vous tout au long de la semaine. Entre 500 et 550 personnes en bénéficient chaque année.


Sont traités des problèmes de protection socialeet d’accès aux droits sociaux, de droit du travail et d’emploi, de logement, de stabilisation du séjour et d’acquisition de la nationalité, de scolarité et d’éducation, de santé, de droit des consommateurs, de droit de la famille...


Convaincue que l’accès à un savoir critique conditionne tout processus d’autonomisation et d’émancipation, l’association incite vivement les personnes suivies à participer aux actions collectives d’information-débat qu’elle met en place.


* *
Mentions légales
Plan du site